Archives de catégorie Articles

Informations Génération 2024 – Classes & Ateliers Olympiques

Dans cet article vous trouverez les différentes informations nécessaires à propos du label Génération 2024, ainsi que les informations concernant les actions « Classes Olympiques » et « Ateliers Olympiques »

 

Génération 2024 :

Le Label Génération 2024 a pour but de développer les passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif, afin d’encourager la pratique physique et sportive des jeunes.

Ce label comprend 4 objectifs :

  • Développer des projets structurants avec les clubs sportifs du territoire,
  • Participer aux événements promotionnels Olympiques et Paralympiques,
  • Accompagnement ou accueil des sportifs de haut niveau,
  • Ouvrir les équipements sportifs des établissements

Pour davantage d’informations sur le Label Génération 2024 – Veuillez suivre les liens ci-dessous:

Labellisation des établissementsRessources Génération 2024Labellisation Génération 2024

Classes Olympiques : 

Les classes olympiques sont des actions éducatives à destination des établissements scolaires utilisant des thématiques olympiques et sportives comme support d’apprentissages. Les classes olympiques s’adressent aux élèves de maternelle, élémentaire et secondaire.

Classes OlympiquesInscriptionsProgramme éducatif

 

Ateliers Olympiques :

Les ateliers olympiques sont des actions éducatives à destination des enfants de 7 à 16 ans prenant part aux activités périscolaires proposées par les collectivités.

Ateliers OlympiquesProgramme éducatif

La Semaine Olympique et Paralympique 2019

La Semaine Olympique et Paralympique, c’est quoi en fait ?

La Semaine Olympique et Paralympique ( la SOP ) a lieu une fois par an, cette année du 4 au 9 Février. Cette semaine est instaurée depuis la phase de candidature de Paris pour l’organisation des Jeux Olympiques.

La SOP, c’est une semaine dédiée à la promotion de la pratique sportive chez les jeunes et à la mobilisation de la communauté éducative autour des valeurs citoyennes et sportives.

Elle est organisée dans toutes les écoles, établissements scolaires et établissements d’enseignements supérieur et pour tous les âges, de la maternelle à l’université. Professeurs, élèves, étudiants, parents d’élèves, athlètes et associations sportives peuvent ainsi proposer leur projet. La SOP réunit plus de 1000 projets sur le territoire français.

 

Les objectifs de la Semaine Olympique et Paralympique :

  • Sensibiliser les jeunes aux valeurs de l’olympisme et du Paralympisme,
  • Utiliser le sport comme outil pédagogique et ludique,
  • Attirer les jeunes vers la pratique sportive et augmenter leur activité physique,
  • Faire découvrir les disciplines Olympiques et Paralympiques,
  • Changer le regard des jeunes sur le handicap,
  • Sensibiliser à l’engagement bénévole et citoyen.

 

Le CDOS au sein de la Semaine Olympique et Paralympique.

Le Comité Départemental Olympique et Sportif des Ardennes est intervenu au collège Jeanne Melin de Carignan, le jeudi 7 février dans le cadre de l’opération « Bien Manger, Bouger et S’informer »

 

 

 

 

 

 

Le président Jean-Paul GRASMÜCK est intervenu auprès des élèves de 6ème, afin d’échanger avec ces derniers à propos de l’histoire, du fonctionnement et des valeurs de l’olympisme et de Paris 2024.

L’ascension de Lucas Guilley

A 13 ans, Lucas Guilley, fils du Maître d’armes Benoît Guilley, n’en finit plus de rendre fier non seulement son père mais aussi le club de Charleville-Mézières dont il fait partie, le Cercle d’Escrime.

En effet, après des performances nationales remarquées à Lyon en 2017 et Thonon-les-Bains en 2018, le jeune sabreur revient tout juste de sa première expérience sur une manche de Coupe du Monde.

Convoqué en Equipe de France en début de mois, Lucas a ainsi réalisé une très belle 74ème place sur 158 à Modling. Durant ce championnat, il a réalisé 4 victoires et 2 défaites en poules, desquelles il sort 55ème. Malheureusement, cela ne suffira pas et il sera éliminé par un de ses camardes de l’équipe de France.

Félicitations malgré tout pour ce résultat qui lui fait honneur pour une première sélection nationale !

Quand Becasine fait la rencontre du Handisport

La Becasine permet de promener des personnes à mobilité réduite dans la nature, sur des chemins campagnards et forestiers, dans les dunes, sur la plage, à la moyenne montagne. Elle permet également à ces personnes de participer à des courses, marathons et trails.

L’utilisation de ce moyen de locomotion est très simple : le passager s’installe et on prend le départ.

Une personne seule peut déjà aisément pousser la Becasine sur terrain plat.

Celle-ci se monte et se démonte en quelques minutes, sans outils. Elle est pourvue d’une suspension, d’un coussin intégral, d’une ceinture et d’une sacoche. Elle se range facilement dans la plupart des véhicules et est constituée de matériaux naturels entièrement recyclables : aluminium, bois et caoutchouc. L’aluminium ne demande aucun entretien. Le bois peut être rafraîchi avec de l’huile de lin. Le coussin est lavable.

Le créateur de la becasine est David Enthoven. Elle est toujours livrée avec son coussin, une sacoche et une ceinture de sécurité.

Elle sera présentée en 2019 à Zorgtotaal Utrecht du 12 au 14 mars, Autonomic Toulouse du 27 au 28 mars, Reva à Gand du 25 au 27 avril, Autonomic à Lyon du 5 au 6 juin, Rehacare à Düsseldorf du 18 au 21 septembre, Autonomic à Rennes du 2 au 3 octobre, Autonomic à Lille du 27 au 28 novembre.

Actuellement la Becasine est produite en série avec la collaboration de trois ateliers de travail adaptés. David Enthoven est designer industriel de formation et pratique la course à pied depuis vingt ans.

Quand le Sport a du cœur

Mercredis 5 et 12 décembre ont été des jours particuliers pour les enfants des hôpitaux de Manchester, à Charleville-Mézières, et du pôle Mère-Enfant de l’hôpital de Sedan.

En effet, l’association Stars de Champagne a une nouvelle fois joué le Père Noël avant l’heure en y distribuant respectivement près de 1000 et 350 jouets et peluches pour le plus grand bonheur des enfants.

Les clubs et sportifs du département se sont prêtés au jeu et ont activement participé à la réussite de cet événement. Ainsi :

  • Le Foot des Ayvelles, de Floing et d’Haybes
  • La Lutte, le Short-Track, le Hockey sur Glace, le Tennis de Table, la Natation et l’Escrime de Charleville
  • Le Handball de Bogny-sur-Meuse et de Sedan
  • Le Badminton de Bazeilles

ont offert de leur temps et des cadeaux durant cet événement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit photos : Franck Marquis.

Le Grand-Est, Terre de Jeux

Hier avait lieu, à la Maison Régionale des Sports de Tomblaine, une réunion exceptionnelle pour le mouvement sportif en présence de la Ministre des Sports Madame Roxana Maracineanu et du Président de la Région Grand-Est Monsieur Jean Rottner.

Les objectifs étaient multiples avec la thématique suivante : « Grand-Est – Ambition sportive ».

Ainsi, une convention d’objectifs et de moyens a été signée par les différents acteurs présents, dont les 3 CREPS de la Région (Reims, Nancy, Strasbourg).

A été également présentée par Jean-Paul Omeyer, Vice-président du Conseil Régional Grand-Est en charge du Sport), une plateforme internet recensant les sites régionaux souhaitant devenir « Centre de préparation des Jeux de 2024 ».

Madame la Ministre a parlé de l‘exemplarité du Schéma Régional de Développement du Sport du Grand Est auquel le Président du CDOS Ardennes, Jean-Paul Grasmück a apporté sa contribution en participant à de nombreuses réunions. Egalement, la nouvelle gouvernance du sport portée par Jean-Paul Omeyer a été saluée.

Une question a été posée sur la baisse du budget alloué au Sport : elle a indiquée qu’elle avait déjà démontré que le budget n’était pas « en baisse », rappelant que les collectivités injectaient 13 milliards dans le fonctionnement du sport français.

Madame Nathalie Robcis (Présidente de la Commission Education Sport et Culture du Conseil Départemental des Ardennes), Monsieur Jean-Paul Grasmück (Président du CDOS Ardennes) et Monsieur Cédric Mionnet (Directeur de la Maison Départementale des Sports des Ardennes) représentaient le département lors de cette réunion.

Des sénateurs sensibles à la situation du Mouvement Sportif

Monsieur Benoît Huré, Sénateur des Ardennes, a répondu à la sollicitation de Jean-Paul Grasmuck, Président du #CDOSArdennes, sur les difficultés du mouvement sportif, en particulier sur notre territoire.

Veuillez trouver ci-dessous le courrier reçu de Monsieur Michel SAVIN, Sénateur de l’Isère, Président du groupe d’études Pratiques Sportives et Grands Evénements Sportifs au Sénat, avec lequel il s’est entretenu de la situation.

En résulte un constat amer : des propositions ont été effectuées, le seront encore, mais jusqu’à présent le Gouvernement rejette tout en bloc.

« Les orientations de la prochaine loi de finances sont déterminantes, et surtout inquiétantes. »

#LeSportCompte #Sport

Cliquez ici pour lire le document

Les Ardennes s’exportent à Québec

Céline Guillemart, escrimeuse du Vouzinois, est partie à Québec en 2003 pour ses études, dans la ville de Rimouski.

Elle y a créé un club en 2005, les Pirates de l’Est, qu’elle va développer en tant que bénévole pendant près de 10 ans, en y entraînant plusieurs athlètes de niveau national et international.

Enfin, depuis 2010 elle a fondé sa propre entreprise de conditionnement physique pour femmes : Cé Slim.

Aujourd’hui, elle est mise à l’honneur par la ville et le pays dans le cadre de la Semaine Québécoise des Rencontres Interculturelles 2018 (SQRI).

Un remarquable exemple de réussite, bravo Céline !

Céline Guillemart

#LeSportCompte

Démission de la Ministre des Sports Laura Flessel, annonce de baisses de dotations pour le Sport par le 1er Ministre Edouard Philippe, 1600 suppressions de postes à l’horizon 2022, pétition : le monde du Sport français traverse actuellement une crise sans précédent.

A ce titre, une opération « #LeSportCompte » a été mise en place depuis quelques jours par le CNOSF en amont de la pétition nationale mise en place depuis le dernier Congrès du CNOSF. Nous devons tous nous mobiliser, mais aussi mobiliser tous nos comités et clubs sur nos territoires, pour relayer cette opération ayant pour but de replacer la Sport à sa juste place et peser sur les choix du gouvernement.

A l’heure du premier anniversaire de l’attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 en France, nous sommes dans une situation où nous avons besoin d’être soutenus pour pouvoir nous développer, alimenter et servir toute la population, tout en détectant les pépites de demain.

Affichons notre soutien ! #LeSportCompte

Signez la pétition ici

Fête du Sport 2018

La Fête du Sport, c’est pour bientôt !

Si la célébration est nationale, le CDOS Ardennes intervient lui-aussi à différents endroits en mobilisant les acteurs du mouvement sportif.

Vendredi 21 septembre
Journée à l’école primaire de Monthois où les enfants découvriront différentes activités sportives en présence d’Anne-Sophie Da Costa (Boxe) et de Lukas Moutarde (Javelot).

Samedi 22 septembre (matin)
Formation des associations sportives de la ville de Rethel en partenariat avec la ville et l’OMS.

Samedi 22 septembre (après-midi)
Portes ouvertes de la Maison des Sports et 10ème anniversaire de la structure. Nous y présenterons les différents comités départementaux ainsi que notre offre de formations sur la saison 2018-2019.

Samedi 22 septembre (soirée)
Conférence (sur invitation) des politiques sportives en place dans le département au lycée François Bazin de Charleville-Mézières. Présence de M. Noël Bourgeois et de M. Jean-Paul Omeyer.

Nos membres élus se rendront également aux manifestations organisées dans le département, entre autres dans les communes de Bogny-sur-Meuse, Poix-Terron, etc.

Montrons à tous que #LeSportCompte dans les Ardennes !