Actualités

Baisse des emplois aidés

« Suite à l’annonce par le Gouvernement de la suppression de 160 000 contrats aidés pour 2017 et de la définition de quatre grandes priorités (l’Education, l’Outre-Mer, l’urgence sociale et l’urgence sanitaire), le CoSMoS souhaite faire part de sa profonde inquiétude et demande que le secteur sport soit intégré parmi ces priorités. »

Lire la suite en téléchargeant le document

Lire l’article de la revue Associations – Mode d’emploi

– – –

Nouveaux salaires minimum dans la branche Sport

Dans le cadre du dialogue social de la branche du sport, les partenaires sociaux, dont le CoSMoS, viennent de signer un avenant à la Convention Collective Nationale du Sport, instaurant un nouveau salaire minimum conventionnel (SMC) et donc de nouveaux minimas dans la branche. Le dernier avenant sur les salaires remontait au 6 novembre 2015 (réévaluation du SMC de +0,35 %, couplée à la mise en place d’une complémentaire santé obligatoire). En 2017, de nouvelles négociations sur les salaires minimums ont permis aux partenaires sociaux de s’accorder sur les points suivants :

  • Hausse du SMC de +1,2%, à la date d’extension de l’accord, avec un effet rétroactif au 1er juillet 2017 ;
  • Hausse du SMC de +1% au 1er avril 2018

En pratique, les employeurs du sport ont donc aujourd’hui le choix entre :

  • appliquer une hausse des salaires dès le 1er juillet 2017,
  • attendre plusieurs mois l’extension de l’accord (à la rentrée/automne 2017), et effectuer alors un rattrapage salarial rétroactif.

L’ensemble des minimas est donc impacté par cette augmentation, ainsi que la prime conventionnelle d’ancienneté des salariés qui en bénéficient (salariés des groupes 1 à 6).

salaire minimum conventionnel

Source : CROS PACA